Actualité immobiliere par Monsieur Immo - Benoit jacob
Actualité immobiliere par Monsieur Immo - Benoit jacob

Baisse du prix de l’immobilier de 3% d’ici la fin de l’année 2023, prévoit ING

Baisse du prix de l’immobilier de 3% d’ici la fin de l’année 2023, prévoit ING. D’après une analyse récente publiée par ING vendredi dernier, on prévoit une diminution de l’ordre de 3% des valeurs immobilières au cours du second semestre de l’année 2023, suivie d’une reprise progressive l’année suivante. Selon les experts de la banque, l’allongement actuel des délais de vente constitue un indicateur de l’imminence d’un renversement des prix.

Selon les données du Baromètre des notaires, les tarifs des biens immobiliers mis en vente en Belgique n’ont enregistré qu’une légère réduction de 0,3% au premier semestre 2023 par rapport à la moyenne de l’année précédente. Cette faible baisse est principalement attribuable à la région de Flandre, où les prix moyens ont augmenté, à la différence des marchés en Wallonie et à Bruxelles.

L’augmentation des taux d’intérêt devrait donc exercer une pression à la baisse sur les prix de l’immobilier, bien que cette tendance soit atténuée par l’indexation des revenus et la prolongation substantielle des termes des prêts, des facteurs qui ont jusqu’à présent soutenu le marché.

De plus, une étude récente révèle qu’environ un tiers des résidents belges (soit 29%) envisagent de rénover leur habitation au cours des 12 prochains mois dans le but d’améliorer son efficacité énergétique. Pour 67% des individus interrogés, cette décision est principalement motivée par le désir de réduire leurs dépenses liées à l’énergie. De plus, l’existence de mesures incitatives gouvernementales et la perspective de réglementations plus strictes à venir sont également des facteurs de motivation pour environ un quart des Belges.

Cependant, 26% des participants à l’enquête ont indiqué que leur situation financière ne leur permettait pas d’envisager de telles rénovations. Enfin, 14% estiment que des contraintes techniques les empêchent d’améliorer l’efficacité énergétique de leur domicile, tandis que 14% ne voient pas d’intérêt à le faire.

Ces résultats sont issus d’une enquête réalisée en juin par Ipsos, commissionnée par ING, auprès d’un échantillon de 1 000 citoyens belges, Baisse du prix de l’immobilier de 3% d’ici la fin de l’année 2023.

Join the discussion